HORSKH

Samedi 29 Juin

Electro-indus / France

Ça sature, ça attrape et ça cogne fort. À la croisée de l’énergie brute de l’EBM, de la violence du métal et de la transe de l'électro, HORSKH livre un son sans aucune règle, viscéralement voué au mouvement. La rage sombre du chant agrippe, la batterie cogne et la déferlante saturée des guitares et des machines est une proposition adressée à la fosse : dancefloor ou pogo ? Certainement les deux.

Ce qui est certain, c’est que l’énergie agressive de ce duo ne manque pas d’embraser le public, et on vous met au défi d’en ressortir indemne.